Loading...

Echanger son logement pour les vacances ?

A l’heure des grands départs en vacances, quand certains ont réservé leur résidence, leur mobil-home, ou pris leurs équipements pour camper, d’autres ont préféré opter pour l’échange de maison. Une pratique encore peu courante, mais qui a déjà séduit plus de 100 000 résidents français (1).

1. Echanger sa maison ?! Mais quelle drôle d’idée !

Grâce aux plateformes qui ont fleuri sur le web ces dernières années, il est désormais presque aussi facile d’échanger sa maison que de troquer ses anciens vêtements ou de se rendre des services entre voisins.

Une étape que tout le monde n’est pas prêt à franchir. Il faut encore accepter de laisser sa maison à des inconnus.

Pour autant, échanger sa maison peut présenter de nombreux avantages :

Voyager à moindre frais :

En période de vacances scolaires, les prix des locations peuvent vite grimper. Exit votre voyage dans une destination exotique ou dans un vaste appartement. Vous devez souvent restreindre vos critères pour votre location saisonnière et garder une partie de votre budget pour profiter de quelques sorties au restaurant, au musée ou dans un parc de loisirs. 

L’échange de maison est un bon compromis pour réaliser des économies considérables.

Et souvent, vous pouvez bénéficier d’un logement beaucoup plus spacieux et avec de nombreux équipements.

S’immerger dans la vie locale :

Généralement loin des touristes des clubs de vacances, vous pouvez vous intégrer dans la vie locale, au plus près des résidents.

Si vous partez à l’étranger, cette option vous offre aussi le confort de découvrir le logement d’une famille locale (meubles, pièces, décoration…), contrairement à une chaîne d’hôtels.

Avant votre arrivée, certaines familles vous livrent même quelques généreux conseils sur les lieux à visiter ou les  spécialités culinaires locales à déguster.

Cultiver son ouverture d’esprit :

Bien qu’il ne soit pas commun, ce type d’échanges permet d’apprendre à vos enfants le partage et la tolérance. Pendant quelques jours et quelques semaines, ils vont devoir accepter de prêter leur chambre et leurs jouets à un autre enfant. A l’inverse, en séjournant quelques temps dans une autre maison, ils vont sans aucun doute devoir respecter les lieux et les coutumes de chacun. C’est un excellent moyen de leur apprendre à être ouvert d’esprit.

Faire garder ses animaux et entretenir sa maison

Finis les frais pour faire garder vos animaux qui ne peuvent pas vous suivre pendant votre périple… Vous pouvez proposer à vos hôtes de s’occuper de vos animaux en votre absence. Vous pouvez également éviter de monopoliser vos voisins ou votre entourage pour arroser votre jardin ou vos plantes et confier cette tâche à vos visiteurs si cela ne les dérange pas.

Enfin, en ne laissant pas votre maison inoccupée pendant votre absence, vous réduirez le risque de cambriolages, malheureusement en hausse pendant la période estivale.

2. Des échanges de logement pour tous !

Vous voilà convaincus et vous vous apprêtez à faire vos premiers pas pour échanger votre maison. De nombreuses plateformes vous proposent des offres de logement gratuitement ou moyennant une adhésion d’une centaine d’euros à l’année.

Echange simultané ou non, les possibilités sont nombreuses.

Vous pouvez par exemple partir la semaine du 15 août dans le camping que vous aviez réservé et laisser une famille s’installer chez vous en votre absence. Selon les sites, vous pourrez ensuite réaliser votre échange et aller dans la maison de cette famille à une date ultérieure, ou cumuler un nombre de points qui vous permettra de partir gratuitement en voyage chez un autre membre.

Pour de bonnes vacances et un échange optimal, les sites vous conseillent de vous y prendre plusieurs mois à l’avance (au minimum 3 mois). Cela vous laissera le temps de trouver votre destination idéale et de vérifier que vous êtes sur la même longueur d’onde que vos invités (aborder les questions de la cigarette, animaux à garder, plantes, ménage…).

Vous voilà prêts à passer des vacances en toute sérénité.


Que dit la loi ?

Vous pouvez, dans la plupart des cas, échanger librement votre logement tant que vous ne demandez pas de contrepartie financière.

Si vous êtes en location, pensez à vérifier votre bail et à aviser votre propriétaire. Tant qu’il n y a pas de contrepartie financière, l’échange de logement ne peut pas être apparenté à de la sous-location, qui est interdite, sauf autorisation expresse du bailleur.

En tant que propriétaire, la location est également encadrée par la loi, et toute rémunération perçue fait l’objet d’une réglementation.

N’oubliez pas de bien assurer votre logement également.

Nous vous invitons à vérifier la législation en vigueur sur le site service-public.fr :

(1) Source : Home Exchange – Tendances et chiffres clés


A découvrir aussi :

cube ² les numériques

Que pensent les internautes de la Caméra Cube² ?

Pendant plusieurs semaines, 4 lecteurs-testeurs du site Les Numériques se sont livrés à une série de tests de la Caméra Cube². Découvrez leurs retours sur l’installation et la mise en route de cette caméra, testée en formule vidéosurveillance seule

Par Protection 24 | 24/07/2019